Evènements du mois

A partir de l’été 2019, les évènements marquants du bassin du Pacifique seront diffusés dans cette rubrique que vous pouvez contribuer à alimenter (contributions à envoyer sur communication@institut-du-pacifique.org).


Source : https://fr.freepik.com/photos-gratuite/soleil-levant-ocean-pacifique_1204158.htm

La pandémie s’étant installée dans la durée,  nous devons y faire face tous ensemble.
L’Institut du Pacifique va donc poursuivre ses activités en 2022 en présentiel et en distanciel, encouragé par le soutien de ses membres et amis et vous présente tous ses vœux de résilience, de santé pour cette année 2022.


L’éruption du volcan sous-marin Hunga-Tonga-Hunga-Ha’apai, situé à quelque 65 km de la capitale des îles Tonga  Nuku’alofa, a entrainé le 15 janvier une onde de choc et un tsunami qui a atteint divers pays du Pacifique, tels le Mexique, le Chili, le Pérou, le Japon ou l’Alaska. Depuis quelques semaines, plusieurs éruptions volcaniques se sont produites de par le monde.

Le changement climatique favorise de plus en plus la route maritime du nord, c’est-à-dire celle de l’Arctique. Ainsi la Russie envisage le 15 janvier de construire une liaison ferroviaire dont la base d’Indiga serait l’aboutissement en mer de Barents. Le  10 mai est la date limite de soumission des projets. Après la mise en valeur de l’Extrême Orient russe, c’est donc au tour de l’Arctique.

Pas si fiable que cela le missile « hypersonique » lancé la semaine dernière pour que Pyongyang récidive le 11 janvier ? Le choix de la date n’est peut-être pas anodin alors que se réunit le Conseil de Sécurité de l’ONU à propos du précédent tir et que les JO de Pékin se profilent sans la participation de la Corée du Nord ? Quid entre autres des préoccupations économiques et du développement agricole qui pourraient permettre de préserver la population…

Comment interpréter la visite au Myanmar du Cambodgien Hun Sen au chef de la junte birmane Min Aung Hlaing le 7 janvier ? Est-ce une rencontre entre deux militaires s’étant emparés du pouvoir bafouant ainsi les droits légitimes de leur peuple respectif ? Est-ce la visite du représentant de l’ASEAN qui en assure en 2022 la présidence  sachant que l’organisation a exclu ce même chef de la junte du sommet d’octobre 2021 ? Mais avec quel(s) message(s) ? et quelles conséquences pour l’ASEAN ?

En pleine pandémie et pénurie alimentaire, la Corée du Nord ne trouve rien de mieux à faire que de tirer le 5 janvier des projectiles en mer du Japon, sans toutefois pénétrer dans les eaux japonaises. Alors que Kim Jong Un a déclaré vouloir se focaliser sur le développement économique et  la situation alimentaire d’un pays qui en a grand besoin…

Après Xian, c’est au tour de Yuzhou de subir le 3 janvier le confinement car il faut préserver coûte que coûte les JO. Mais la politique du « zéro covid » est-elle viable à terme ? Car avec Xian, on se croirait revenu au temps de Wuhan avec les mêmes travers : manque de vivres, de médicaments, sanctions contre certains dirigeants, etc… Le monde entier est submergé par Omicron qui semblerait avoir épargné la Chine : un vrai miracle !

La Corée du Sud est-elle simple « victime » de ses principes ? En effet, après avoir annulé le rendez-vous du 16 décembre avec Audrey Tang, le vice-ministre des affaires étrangères de Taiwan, il s’est entretenu en ligne le 23 décembre avec son alter ego Le Yucheng de Chine continentale. La Corée se trouve prise entre les USA, son allié dont 28 000 soldats stationnent sur son territoire, et la Chine Populaire, son partenaire économique et allié de la Corée du Nord.

La page Pinochet serait-elle vraiment tournée avec l’élection le 19 décembre  de Gabriel Boric au Chili, soutenu par une coalition des partis de gauche ? Il en devient à 35 ans le plus jeune président, élu avec 55,87% des suffrages et avec une participation de 55%, en hausse par rapport au premier tour.  Ainsi l’Assemblée Constituante va pouvoir continuer à travailler à la rédaction d’une nouvelle constitution. Le nouveau président a du pain sur la planche avec la réforme du système politique et la réforme sociale. Il doit reconquérir aussi tous les Chiliens qui se sont détournés des partis traditionnels et apaiser la situation dans le pays. Sa prise de fonction est pour le 11 mars 2022.

Le 19 décembre, les Hongkongais ont bien profité des transports gratuits, mais seulement 30,2% sont allés voter. Pour qui? Pour les seuls candidats autorisés par Pékin! Mais ces derniers ont bien été “démocratiquement” élus…

Maria Ressa, cofondatrice du site philippin Rappler, qui hérisse Rodrigo Duterte, et Dmitri Mouratov, rédacteur en chef  de Novaïa Gazeta, critique de Vladimir Poutine, reçoivent le 10 décembre à Oslo le Prix Nobel de la Paix pour leur combat en faveur de la liberté d’expression, pour laquelle Jess Malabanan, correspondant du Manila Standard, a été abattu le 8 décembre. Ce prix ne les protégera malheureusement pas d’autorités peu ou pas du tout en accord avec la teneur de leurs articles.

Le Nicaragua rompt le 9 décembre ses relations diplomatiques avec Taiwan au profit de Pékin. Le projet de canal renaîtra-t-il de ses cendres avec toutes les conséquences environnementales , mais aussi économiques que cela peut avoir ?  Mais entre régimes autoritaires, on peut s’attendre à tout.

L’AUKUS fait preuve d’un bel esprit d’ensemble puisque le 8 décembre, l’Australie et dans la foulée le Royaume-Uni n’enverront pas de représentants diplomatiques aux JO d’hiver de Pékin, à l’instar des USA, tout en laissant la possibilité à leurs athlètes d’y participer mais sans spectateurs internationaux !

 Même si certains pensent que la démocratie est un concept occidental, ce dernier trouve régulièrement son expression dans les urnes dans nombre de pays comme ce fut le cas l’an passé au Myanmar. Or, les résultats ne convenant pas à la junte militaire, celle-ci en a réfuté les résultats arguant de fraudes massives. Ainsi le 6 décembre, Aung San Suu Kyi, « démocratiquement » élue, vient d’être condamnée à 2 fois 2 ans d’emprisonnement, soit 4 ans, tout en restant  actuellement toujours en résidence surveillée au secret. Finalement sa peine vient d’être ramenée à 2 ans ainsi que pour lancien président Win Myint. L’ONU, l’ASEAN et beaucoup d’états (sauf certains grands absents) ont beau s’insurger contre ce coup d’état et tout ce que cela implique pour les Birmans, rien n’y fait. Aung San Suu Kyi risque jusqu’à 102 ans de prison…

L’ASEAN et la Russie ont fait du 2 au 4 décembre leur premier exercice naval conjoint au large de Sumatra. Outre la Russie, l’Indonésie, la Malaisie, la Thaïlande, le Vietnam, Singapour et Brunei y ont participé. Le prochain exercice pourrait avoir lieu au large de Vladivostok.

Est-ce que la ligne de chemin de fer inaugurée le 3 décembre sera l’Hambantota du Laos car comment va-t-il pouvoir payer  la dette de 1,06 milliard de dollars ainsi générée ? Le rêve chinois de relier Kunming à Singapour est , n’en doutons pas, dans l’intérêt de la Chine qui clame ainsi désenclaver ce petit pays.  Comment l’économie laotienne très fragile va-t-elle le digérer ?

Après l’Australie, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et les îles Fidji, c’est au tour le 1er décembre de la Nouvelle-Zélande d’envoyer des soldats dans les îles Salomon suite aux émeutes (qui ont fait au moins 3 morts) alors que la population souffre de la faim et de la pauvreté et,  pour partie, accuse le gouvernement de Manasseh Sogavare d’être sous l’influence de Pékin.

La Chine a « prié » à l’Indonésie le 1er décembre d’arrêter tout forage de pétrole et gaz naturel  en mer de Chine méridionale. Cependant pour l’Indonésie, cela est hors de question puisque cela se situe dans les eaux des Natuna qui font partie de la zone économique exclusive indonésienne selon l’UNCLOS. Elle ne souhaite pas vivre la même situation que le Vietnam en 2017.